À PROPOS DE NOUS

Crispal Afrique > À PROPOS DE NOUS

À Propos de nous

Notre travail en 2018 et 2019

Chaque jour, des milliers de personnes sont tuées, blessées, violées ou forcées de fuir leur foyer en raison du commerce mondial des armes mal réglementé.

Nous voulons changer ça.

La prolifération incontrôlée des armes et des munitions alimente les conflits, accroît les violations des droits de l’homme et exacerbe la pauvreté. Alors qu’une personne meurt chaque minute à la suite de la violence armée, des millions d’autres souffrent de déplacement, de violations des droits de l’homme, de la perte de services par des dommages directs aux infrastructures et une augmentation du chômage. Il existe un lien irréfutable entre les niveaux élevés de violence armée et la pauvreté, en particulier du fait du commerce illicite. Apporter le contrôle du commerce licite est la première étape nécessaire pour réduire le commerce illicite.

Historique

Fondée en 2009 à Bunia, Ituri, RD Congo l’ONG CRISPAL-Afrique a trouvé son origine dans la manifestation et souci de la lutte contre la prolifération et la circulation incontrôlée des armes légères, ainsi que dans la recherche de stratégies pour la réduction de la violence armée en vue de soulager les souffrances des populations et construire une paix durable dans la partie Est de la RD Congo en particulier et dans la région d’Afrique subsaharienne en général

À propos de notre travail

Avec plus de 60 partenaires: organisations de la société civile, universités, institutions publiques à l’échelle nationale et internationale, CRISPAL-Afrique fait campagne pour la mise en oeuvre des initiatives de paix et instruments juridiques en matière des armes légères et de petit calibre. La campagne comprend un plaidoyer coordonné, des recherches et une analyse des politiques, une mobilisation populaire, des communications numériques et médiatiques claires, la participation d’un large éventail d’organisations de parties prenantes et une approche de partenariat avec des institutions favorables.

Les individus et les organisations qui ont toujours réclamé un contrôle incontrôlable des transferts d’armements viennent de divers secteurs de la société, ce qui démontre le large soutien qui existe pour une réglementation plus stricte sur le commerce des armes. Ces secteurs comprennent des experts en politiques, des avocats, des chefs religieux et des communautés, des réseaux de femmes, des professionnels de la santé, des universités, des parlementaires, des chercheurs et des activistes, entre autres.
Cette combinaison d’activités de base et de plaidoyer direct avec les décideurs fait partie intégrante de la réalisation d’un contrôle solide d’armes et munitions avec des objectifs humanitaires clairs qui a le potentiel de faire une différence dans la vie de millions de femmes, d’hommes et d’enfants.
CRISPAL-Afrique, créée en 2009, est le centre d’informations sur les initiatives en matière de réglementation en matière de contrôle d’armes légères et de petit calibre et leurs munitions, collaborant avec ses partenaires, les représentant auprès des institutions publiques de l’État congolais et assurant le leadership dans la poursuite de la campagne. Ce rôle mobilise les compétences collectives, l’expertise et l’énergie des partenaires de la CRISPAL-Afrique afin de parvenir à la mise en oeuvre effective des instruments juridiques en matière des armes légères et de petit calibre et de maintenir l’élan de leur processus.

Mission

  • Servir de cadre d’échange d’informations, d’expériences dans le but de lutter contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC) en RDC.
  • Améliorer les mécanismes de contrôle des transferts, de détention et d’usage des armes légères, ainsi que les connaissances communes concernant le processus de lutte contre la prolifération des armes légères en vue du relèvement communautaire des populations de base victimes de violences armées.
  • Collecter et divulguer les informations sur la prolifération des armes et ses conséquences, les lois d’acquisition et de possession d’une arme à feu, les modalités d’utilisation de ces armes et les sanctions prévues en cas de possession et utilisation illicite.
  • Lutter contre la prolifération des armes légères ;Promouvoir la réduction de la violence armée en vue de soulager les souffrances de la population causées par la circulation et le trafic illicites des ALPC.
  • Promouvoir la culture de la non implication des enfants dans les conflits armés.
  • Promouvoir la culture de la paix et la résolution pacifique des conflits en RD Congo 
  • Améliorer, en RD Congo, les mécanismes de contrôle, de la circulation, des transferts, de la détention et de l’usage des ALPC et de leurs munitions.
  • Participer aux initiatives et activités de désarmement communautaire.
  • Lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre.